La pratique d'une activité sportive, quelque soit la discipline expose l'organisme de part l'intensité et la répétition des contraintes (ondes de choc, vibrations, structures du terrain,) à des troubles musculo-squelettiques (muscles, ligaments, articulations,) et peut devenir source de pathologies des membres inférieurs et du rachis.
Le travail du podologue du sport est de prendre en compte l'ensemble du corps, la pratique du/des sport(s), le terrain ainsi que le chaussant, mais aussi et surtout la technicité du geste (mouvement spécifique au(x) sport(s) et
fréquence d'exécution).
La prise en charge pluridisciplinaire (médecin du sport, kinésithérapeute, ostéopathe, préparateur physique et entraineur) est une part très importante de la prise en charge thérapeutique du patient.

a) Pathologies du sportif :

Le podologue est une pièce du I'immense échiquier au service de l'athlète, comme I'est le rnédecin, le kinésithérapeute, I'ostéopathe, et à un autre degré, I'entraineur, le préparateur physique. 

Le podologue est donc là pour prévenir de pathologies chroniques ou aigues ayant des répercussions au niveau musculaire, ligamentaire, osseux, et cartilagineux au niveau du pied mais aussi au niveau du membre inférieur et du rachis. La physionomie du pied influe donc sur certaines pathologies à I'effort, elle s'étudie à partir de données cliniques statiques et dynamiques. La biomécanique complexe du pied en dynamique est fortement influencée par
des facteurs extérieurs tels que la statique des membres inferieures, le terrain ou encore les chaussures.


b) Les différentes pathologies :

Au niveau du pied : . Hallux valgus, fracture de fatigue, lésion des sésamo'ides, lésion du cubo.fde, névrome de Morton, aponévrosite plantaire, ostéochondroses du jeune sportif (Maladie de SEVER...).
Au niveau de la cheville : . Entorse de la cheville, tendinopathie du Tibial Postérieur, tendinopathie d'Achille 
Au niveau de la jambe : . Périostite Tibiale, syndrome de la bandelette ilio tibiale (syndrome de l'essuie-glace), syndrome de la loge Antérieure, syndrome rotulien.
Au niveau de la hanche : . Pubalgie
Au niveau cutane : Ampoules (phlyctènes), hypersudation, mycoses cutanées, hématome sousunguéal, syndrome de bazex (pseudo chromidose plantaire).